ilustre ilustre
Home Qui sommes nous Nos membres
GERP

 

GROUPE D’ETUDE ET DE RECHERCHE SUR LES PRIMATES DE MADAGASCAR



IDENTIFICATION

 

Fondée en 1994, l’association Groupe d’Etude et de Recherche sur les Primates de Madagascar (GERP) s’introduit au sein de l’AVG en 2010. Elle a son siège dans la grande ville de la région d’Analamanga mais elle est parfois amenée à se mobiliser essentiellement dans 6 régions du pays à savoir les régions d’Analanjirofo, de Sofia, d’Alaotra Mangoro, de Menabe, d’Amoron’i Mania et de Bongolava. Son conseil d’administration est représenté par le Comité d’Orientation et de Suivi (COS). Son AG est constituée par des membres scientifiques multidisciplinaires, par des enseignants chercheurs, des étudiants de l’université mais aussi par d’autres membres travaillant dans de différents secteurs environnementaux. D’après le secrétaire général du GERP, c’est la conservation de l’habitat des lémuriens qui pose problème aux chercheurs. Selon ses dires : « Après un an de recherche en laboratoire, les chercheurs reviennent dans la forêt pour continuer les études mais … la forêt n’était plus là », soit la déforestation.



MISSIONS


Le GERP pense que la recherche sur les lémuriens est d’une importance capitale dans la stratégie de développement économique du pays. Considéré comme des microcèbes, la lémuriens jouent un rôle important dans la pollinisation de certaines graines. Aussi, leur disparition peut, par voie de conséquence, perturber la survie de certaines plantes voire la chaîne alimentaire. La perte de leurs habitats par la déforestation ou les trafics risque de faire disparaitre certaines espèces sans pouvoir collecter des données sur elles. C’est ce que GERP veut éviter en :


Faisant des travaux de recherches sur les primates de Madagascar et en établissant des plans de conservation. Et ceux, dans le but de contribuer à la connaissance des lémuriens dans leurs sites naturels, en laboratoires et dans les parcs et jardins zoologiques ;

Produisant des articles scientifiques dans des journaux scientifiques aussi bien nationaux qu’internationaux en vu d’y diffuser les résultats de recherches, les informations ou renseignements scientifiques les concernant ;

Donnant des formations théoriques et pratiques sur la primatologie ainsi que des éducations environnementales afin d’améliorer l’environnement et le cadre de vie des populations vivant dans les zones périphériques des Aires Protégées où les primates peuvent se rencontrer ;

Procédant à la protection et conservation des primates conformément à la législation en vigueur, dans le cadre du développement durable.


Principales réalisations


Plusieurs projets ont été réalisés dans le cadre de ces activités, dont les plus importants sont :



Travaux de recherches sur les primates et établissement de leur plan de conservation :



2003 : Relations entre les pressions humaines et le statut de conservation des lémuriens dans les sites d’Ambato et de Maromizaha.

2004 : Elaboration des priorités en matière de conservation pour les lémuriens de la forêt de Sahafina.

2005 : Etude des comportements social et alimentaire de 3 espèces diurnes (Indri indri, Eulemur fulvus, Eulemur rubriventer) pour connaitre leur adaptation au milieu de la forêt Sahafina.

2004 – 2007 : Etablissement du plan de conservation et de suivi écologique pour les lémuriens de l’AP Makira.

2008 – 2013 : Mise en œuvre du plan de conservation et de suivi écologique pour les lémuriens de l’AP Makira.

2008 – 2009 : Valorisation des ressources naturelles de Maromizaha.

2009 – 2011 : Etudes rapides de la distribution de Prolemur simus à Nosivolo Zahamena. Etudes préliminaires de la démographie et de l’écologie de Prolemur simus dans et autour du CAZ.

2009 – 2011 : Evaluation de la densité et abondance relatives des lémuriens dans la zone impactée par la mine et la zone de contrôle Analamay. Information sur l’exploitation d’aire vitale des espèces de lémuriens pris en charge par le projet Ambatovy. Mis à jour des données relatives à la sauvegarde des lémuriens. Amélioration de la capacité des agents de suivi du Biocamp sur la collecte des données.

2009 – 2011 : Conservation de la forêt d’Amboloando (Région Menabe). Restauration de la forêt d’Amboloando (reboisement). Etude de l’habitat et de la densité de population des Tsibahaka dans les différents fragments de forêts de la région de Bongolava.

Février 2011 : Atelier technique international pour la conservation du propithéque couronné Propithecus coronatus.



Formation théorique et pratique sur la primatologie :



2006 : Etablissement de pépinières de primatologues par le biais de formations théorique et pratique en primatologie dans la forêt de Sahafina.

2007 – 2008 : Formation sur l’initiation à la primatologie pour les jeunes biologistes en vue de la conservation.


Education environnementale :



2008 : Conception de matériel pédagogique : livres et affiches muraux explicatifs pour l’éducation environnementale.

2009 : Classe verte des écoliers de l’EPP d’Anevoka sur la découverte de la biodiversité du parc national d’Andasibe.

2010 : Alphabétisation en anglais en collaboration avec le Cisco de Moramanga


Développement durable :



2008 : Etablissement du schéma d’aménagement de Maromizaha.

2008 – 2011 : Activités de soutiens pour les populations locales et reforestation naturelle d’une superficie de 150 ha.

2010 – 2011 : Appui aux activités alternatives du défrichement pour la conservation de la forêt de Maromizaha.

 

COOPERATION


L’association GERP n’agit pas seule dans l’accomplissement de ses tâches, des partenaires et/ou des bailleurs lui viennent en aide. C’est le cas pour les fondations Mac Arthur et Tany Meva ; la Conservation Internationale, le biodiversity Madagascar Conservation, l’Université de Turin, le SGP/GEF, la SA/Ambatovy, la Banque Mondiale et le Primaklima.


Coordonnées de l’Association Groupe d’Etude et de Recherche sur les Primates


Siège Social: Lot 34, Cité des Professeurs, Fort Duchesne
Antananarivo 101

Contact: Pr RATSIMBAZAFY Jonah
Fonction : Secrétaire général

Tél : 22 660 48 / 033 05 061 16 / 032 40 524 85

Fax : 261 22 660 48

Email : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.